Classe dehors

Cette année, les élèves de CM1/CM2 se rendent régulièrement au parc René Cassin, pour faire « classe dehors ». Tous les vendredis après-midi, les apprentissages sont ainsi conduits en extérieur. Cela ouvre la porte à de nouvelles possibilités. C’est l’occasion de travailler les attendus du programme d’une autre manière.

Par exemple, nous avons besoin de nous asseoir au sol sans nous mouiller. A partir de 5 mètres de toile achetée, les élèves ont dû réfléchir, en groupes, à la manière de découper le tissu pour que chacun en ait un morceau assez grand.

Calculs, tests, mesures, échanges sur les propositions de chaque groupe… plus que le résultat final, ce qui compte est de pouvoir établir une réflexion qui permette la réussite de tous.

Ainsi, nous pourrons aborder la notion d’aire, de partage de l’unité ou encore de la conversion des unités de mesure. Autant de concepts qui auront du sens puisqu’ils auront au préalable rencontrés concrètement par les élèves.

Faire classe dehors, c’est aussi développer l’esprit du collectif : faire ensemble, s’entraider, échanger des idées, s’exprimer selon sa singularité, apporter de la richesse au groupe.

Faire classe dehors, ce n’est pas une nouvelle manière de faire classe, mais plutôt une façon complémentaire de construire des apprentissages dans une pédagogie du sens, tout en construisant un rapport étroit à l’environnement en général.

Comme à l’école, un temps de récréation est prévu en milieu de demi-journée.

Merci aux parents qui s’engagent pour nous accompagner à chaque séance.